CARACTERISTIQUES DU VAL D'AVARAY

DESCRIPTION DU VAL 

Le val d’Avaray est situé en rive droite de la Loire et s’étend sur 13 km de longueur, depuis l’entrée du fleuve dans le département du Loir et Cher à Avaray  jusqu’au confluent de la Tronne à Cour sur Loire. Sa largeur moyenne est de 1,2 km et sa superficie de 1600 hectares environ. Il est drainé par la Tronne et quelques petits cours d’eau s’y jetant. 

Les communes concernées sont, d’amont en aval : Avaray, Courbouzon, Mer, Suèvres et Cour sur Loire. 

C’est un val agricole. Quelques fermes dépendant des communes d’Avaray et Courbouzon sont situées dans le val. Les quartiers bas des bourgs de Mer (secteur de Montcellereux), de Suèvres et de Cour sur Loire (port du Vivier) sont situés dans la zone inondable. 

OUVRAGES DE PROTECTION 

Le val est protégé par une levée de 12 km de longueur, s’appuyant sur le coteau à Avaray au lieu-dit le Port au vin et ouverte à l’aval sur une longueur de 1,5 km. Cette levée a été renforcée.

 A l'amont, le déversoir d’Avaray, d’une longueur de 550 m, a été construit entre 1883 et 1887 sur l'emplacement d'une brèche survenue en 1856. Son seuil est à une cote de 80.30 m à son extrémité amont et 80 m à son extrémité aval. Il est surmonté d'une banquette fusible, en terre, de 1 mètre de hauteur, destinée à se rompre en cas de surverse.

RISQUE D'INONDATION 

Lors des crues du siècle dernier, le val a été entièrement inondé, de nombreuses brèches s’étant formées dans la levée. Les niveaux atteints aux échelles de crues lors de ces crues ainsi que durant celle d’octobre 1907 sont les suivants : 

Année

Débits maximaux
au m3/s

Hauteur maximale de la Loire aux échelles de crues en m

Bec d'Allier

Orléans

Avaray
Z0=76,03

Le Cavereau
Z0=75,18

Muides
Z0=73,41
Blois
Z0=65,94

1846

- - - - 5,90 6,60

1856

7600

6250 6,58

7,12

6,01 6,78

1866

7600

6250 6,56 6,82 6,00 6,70

1907

4150

4000 5,51

5,43

5,15 5,63

 Dans les conditions actuelles, l'inondation du val débute par remous, à partir de l’aval, pour des crues  de fréquence décennale. Cette inondation, limitée à la partie extrême aval pour cette crue, s’étend ensuite progressivement vers l’amont pour des crues plus fortes. 

Le déversoir d’Avaray ne se mettrait aujourdhui en fonctionnement que pour des crues de période de retour supérieure à 100 ans. 

Un important risque de rupture accidentelle de la levée existe toutefois. Enfin, des inondations ponctuelles sont possibles, par infiltrations ou remontée de la nappe alluviale ainsi que par le débordement de la Tronne et des ses affluents.

 

DEVERSOIRE DE MUIDES